Rechercher
  • MinosoaCoach

Podcast #1 - Aujourd'hui, j'ai décidé d'oser

Oser le changement, oser être vous même vous met dans une dynamique positive qui peut vous ouvrir de nombreux horizons. Dans ce podcast de développement personnel, de coaching j'aborde le fait "d'oser", oser se lancer vers l'inconnu pour mieux vous trouver.






J’ai décidé d’ouvrir cette nouvelle chaîne de podcast par un sujet qui me semble fort à propos : le fait d’oser, oser se lancer, oser s’élancer vers l’inconnu. Que ce soit un projet nouveau, un voyage, une relation nouvelle, une sortie imprévue… qu’importe le niveau de changement, oser aller vers l’inconnu donne souvent le vertige et parfois même ça nous paralyse complètement.

"qu’importe le niveau de changement, oser aller vers l’inconnu donne souvent le vertige et parfois même ça nous paralyse complètement. "

Aujourd’hui j’ai compris qu’oser aller vers l’inconnu était normal, que c’était dans notre nature évolutive. Mais quelque soit la nature du changement, lorsque l’on est installé dans notre zone de confort rien que le fait de changer de boulangerie dans notre quartier peut faire office de challenge !

Plus sérieusement, j’aimerais ici partager avec vous un peu de mon vécu et de mon expérience car j’ai été bien mise à l’épreuve ces derniers mois.


Rien que le fait de créer cette série de podcast est un véritable défi pour moi. Je ne l’ai jamais fait avant, et j’apprends au fur et à mesure, d’ailleurs j’en appelle à votre indulgence. Mais en même temps, cela m’apprend beaucoup sur moi, sur la technique, et je trouve l’expérience fantastique ! Et c’est justement ce que j’aimerais vous partager au sujet du changement : le plaisir de découvrir, le plaisir d’apprendre, le plaisir d’oser !


Bref avant d’aller plus loin, je souhaitais vous parler un peu de ma propre expérience.

Je vous disais donc que ces derniers temps ma capacité à changer avait été mise à rude épreuve. Moi qui suis taureau, qui aime avoir des habitudes, une routine même, des fondations solides… j’ai tout quitté de ma vie précédente : j’ai mis un terme à une relation de 10 ans, j’ai quitté mon CDI à un poste à responsabilité, la ville où je vivais depuis près de 15 ans et je me suis lancée à mon compte dans une autre ville… sans aucune garantie de réussite.


Et sincèrement, ça fait parti des meilleures décisions de ma vie. Je n’étais plus heureuse, je n’avançais plus. Et en partant je me suis ouverte à de nouvelles opportunités, et pour tout vous dire, j’ai rencontré à nouveau l’amour entre autre chose de tous les bénéfices que ce changement m’a apporté.


"Je me suis ouverte à de nouvelles opportunités, et pour tout vous dire, j’ai rencontré à nouveau l’amour entre autre chose de tous les bénéfices que ce changement m’a apporté."

Si il y a bien une chose dont je suis convaincue, c’est que le changement apporte la nouveauté au sens positif, et que nous sommes faits pour changer, évoluer, et non pour stagner dans nos habitudes. Je suis convaincue que le changement apporte de la joie.


Mais je vais développer un peu plus cela tout de suite :


1. Le point de départ


  1. Tout d’abord, parler de changement, nécessite de parler du point de départ d’où on se lance. Là où vous êtes aujourd’hui a pu vous satisfaire longtemps, ça a pu être la meilleure chose qui vous soit jamais arrivé à une époque, jusqu’au jour où… quelque chose en vous vous appelle vers autre chose. Soit parce que la situation présente s’avère inconfortable, ou encore tout simplement parce que vous ressentez l’envie de vivre quelque chose de nouveau et que cette perspective vous met en joie, vous excite… Ce que je veux dire c’est qu’une situation qui a pu être parfaite pour vous un jour, peut devenir une prison pour vous le lendemain. Je sais, c’est parfois très dur à accepter, mais c’est un fait qui se vérifie chaque jour. Par exemple : un emploi, une relation de couple, un lieu de vie… où vous vous sentiez parfaitement à votre place hier, mais plus aujourd’hui.


2. Identifier l'envie


2. La première chose est donc d’observer avec honnêteté envers soi, envers nos besoins, cet appel, cet inconfort, cette envie… L’en-vie ou le fait d’être en vie, d’aller vers ce qui nous rend vivant.


3. Faire face aux résistances


3. Une fois cet appel observé, des résistances vont certainement surgir. Des résistances qui peuvent venir de l’extérieur : un entourage qui s’inquiète, mais qui nous renvoie finalement simplement à nos propres peurs. Car nous sommes programmés ainsi, nous sommes programmés pour résister au changement en raison de tout le risque qu’il implique.


D’où le concept de la fameuse zone de confort, cette zone qui représente ce que nous connaissons, cet espace où nous nous sentons en sécurité, où nous avons nos repères. Cette zone peut être : ce réseau d’amis que nous connaissons, le lieu où nous avons grandi, l’emploi en CDI qui nous procure un salaire régulier et rassurant chaque mois...ça peut être bien des choses, et nous ne sommes pas égaux dans notre capacité à quitter cette zone.


Pour certains c’est plus simple, car ils ont été entrainé au changement tôt, ou tout simplement car il est dans leur nature d’aimer l’aventure, l’inconnu… pour d’autres, il est important d’avoir des bases stables, des repères… Et je ne suis pas là pour juger l’un ou l’autre de ces profils. On a chacun nos aspirations. Le niveau d’aventure diffère pour chacun de nous. Pour certains l’aventure d’une vie sera un déménagement, pour d’autre un tour du monde. Mais si il y a une chose que je comprends de la vie, c’est que le changement fait parti de la vie, parce que la vie est un mouvement et qu’au mieux nous apprenons à danser avec la vie, au mieux notre vie peut nous épanouir et nous faire grandir.

Ce que je comprends c’est que rester immobile nous prive de tous les bienfaits que la vie a à nous offrir.


Un exemple tout bête que je donnais à des amis il y a quelques temps. On dînait autour d’une table et plus tard dans la soirée, on a vu qu’il y avait aussi un petit salon à l’écart qui semblait bien plus douillet avec ses canapés. On a hésité à laisser nos places, car on était pas si mal d’où on était et on n’était pas sûr que ça soit libre là-bas. Et puis j’ai dit, allons y et on verra bien ! Et au final au moment où on s’est rapproché les places se sont libérées. On s’est installé et on était bien plus confortable. J’ai alors pensé, que souvent dans la vie c’était ainsi. On a pas toujours la garantie que le changement sera bénéfique pour nous ailleurs, que les conditions seront réunies pour que tout se passe de la façon la plus fluide possible. Mais si on n’essaie pas, on ne le saura jamais. Et la vérité c’est que lorsque l’on va où l’on se sent appelé, les conditions sont souvent favorables, comme certains auteurs le disent “l’univers conspire pour notre bonheur”.


4. Distinguer la voix du coeur de celle de la peur


4. Ce qui m’amène à un avant dernier point important lorsqu’on parle de changement. Savoir distinguer la voix qui viennent de notre coeur et celle qui vient de notre mental qui a peur. Notre cerveau emmagasine des expériences vécus ou observés chez d’autres. Il sait que l’on prend des risques à aller vers l’inconnu. Il nous alerte, il nous rappelle peut être même des épisodes douloureux... et c’est très bien car il a son rôle à jouer. Il ne s’agit pas de foncer tête baissée sans évaluer les risques. Mais oser changer, implique forcément de rajouter une donnée à l’équation. Celle du coeur. Cette partie plus intuitive de notre cerveau, la partie droite en l’occurence, qui ne nous semble pas toujours logique mais qui nous invite à vivre de nouvelles expériences car ce sont elles qui vont nous révéler à nous même, qui vont nous permettre de nous réaliser.


On observe souvent avec envie ces personnes qui ont osé écouter cette part d’eux mêmes et qui ont réalisé des choses extraordinaires. Car le fait est qu’on ne peut rien réaliser d’extraordinaire dans une zone de confort, c’est ainsi, je sais c’est énervant mais c’est ainsi.

Peut être que vous vous dites d’ailleurs, que vous n’avez pas forcément envie de réaliser quelque chose d’extraordinaire, et c’est bien votre droit. Mais je pense que si il y a une chose que nous avons en commun, c’est bien notre aspiration à être heureux. Et c’est aussi de bonheur dont je vous parle. D’épanouissement. Et si il y a bien une chose que j’ai compris c’est que rester dans le connu ne peut pas ouvrir la porte au bonheur, car ça ferme la porte à tout : aux nouvelles rencontres, aux nouvelles opportunités et ainsi de suite. Alors que s’ouvrir à l’inconnu nous ouvre à tous les possibles, à l’abondance, à la joie de vivre une vie que l’on s’est choisie.


5. Travailler votre "muscle" du changement


5. Voilà, pour finir, je voudrais partager une dernière observation avec vous. J’ai le sentiment qu’oser le changement, c’est un peu comme travailler un muscle. Plus on se challenge, plus on ose… et plus on s’habitue à rester dans une zone de confort moins on en sort. Au quotidien on peut s’entrainer à sortir de sa zone de confort, ne serait qu’en osant aller vers une place différente dans un restaurant comme je le disais tout à l’heure, oser faire de nouvelles rencontres, essayer une activité qu’on a jamais pratiqué… moi même je passe par un moment de panique à chaque fois que je me mets à l’épreuve, que l’épreuve soit minime ou grande… j’observe cette réaction de panique très souvent. Et puis, je la laisse passer et je m’interroge sur mes envies profondes : en ai-je envie au fond? Est-ce que ça me procure de la joie d’essayer au fond ? Si oui, alors j’essaie ! Et puis je vois où ça me mène. J’ai rarement, voir jamais regretté d’avoir essayé !


Tel des enfants en apprentissage, oser le changement nous ouvre à l’émerveillement, au plaisir d’apprendre, à nourrir notre curiosité naturelle et adieu les élixirs de jeunesse, car j’ai un scoop pour vous : c’est la meilleure façon de se maintenir jeune et vivant !


Rien n’oblige de bouleverser sa vie complètement, on peut toujours faire des changements par pallier, par étape…Cela évite de se tétaniser devant un changement ! Mais j’en parlerai sans doute dans un prochain podcast !

Voilà j’espère que ce podcast vous a donné envie de vous lancer dans de nouvelles aventures, petites ou grandes, qu’importe, je vous garantie que de belles surprises vous attendent derrière la porte que vous aurez osé ouvrir !


A très vite pour de nouveaux podcasts !


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout